Les prix de l'immobilier ancien en baisse de 9,3% sur un an

Publié le par Fabien Pot

L'indice Insee-Notaire confirme le retournement amorcé depuis 1 an 1/2. Il baisse de 2,7% sur le trimestre :



Il n'y a pas grand chose à tirer de ces chiffres. Les facteurs de baisse devraient perdurer pendant encore longtemps (contraction du crédit, hausse du chômage, changement de psychologie des acheteurs ...).

Je me contenterais de souligner que l'indice du T1 2009 a été revu à la baisse (193.2 contre 194 en première estimation), et que l'indice baisse beaucoup moins en données bruts (non corrigées des variations saisonnières). J'ai expliqué pourquoi ici,

Publié dans immobilier

Commenter cet article

immobilier 08/12/2009


La conjoncture toujours incertaine, le volume de chomeurs préoccupant, et l'insolvabilité majeure des ménages par rapport aux prix actuelle induise inévitablement une baisse supplémentaire des
prix. Malgré des taux historiquement bas, et des dipositifs mis en place par l'état (non éternels), le volume de transactions reste faible. Seule une baisse plus conséquente, permettant de revenir
a des valeurs plus en phase avec les capacités financières des ménages, favorisera la reprise du secteur immobilier. Dans l'intervalle, l'activité sera discrète.