Commerce Exterieur de la France au 2ième trimestre 2011

Publié le par Fabien Pot

Le solde commercial de la France atteint un déficit record au deuxième trimestre, à -18,9 milliards d'euros :

solde-T2-2011.PNG

 

Alors que les importations ont retrouvés leur plus haut de 2008, les exportations sont à la peine, à l'image de notre secteur industriel convalescent :

Import-export-T2-2011.PNG

 

Cependant, la courbe des importations amorce un retournement depuis deux mois, ce qui peut s'expliquer par le recul de la consommation des ménages (-1.8% sur le trimestre).

Publié dans commerce extérieur

Commenter cet article

Michel Julien 24/02/2015 13:38

Merci pour ce bilan bien détaillé !

bforbroker 07/11/2014 06:50

Déficit, encore un déficit, toujours des déficits!

investissement bourse 31/10/2011 23:41


Wall Street a passé en forte baisse lundi, l'enthousiasme primitif né du piton européen des huit jours ultime s'effaçant au nombre de certaines investisseurs lequel s'interrogent désormais non
plus
au-dessus les libertés de mesurer la crise de l'extinction de la zone euro mais divisé par à eux usage.aires se porter un pénis de trading assez compté de tous les traders notables comme
institutionnels.


yoananda 29/08/2011 13:03


En gros, le déficit explose depuis que l'Euro a dépassé les 1,3$

http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?form=OUI&mo=0&code=EUR%2FUSD&choix_bourse_graf=exchange%3A4403&tc=3&duree=120&pe=0&te=0&grap=AFFICHER&is=2&mm1=50&mm2=&mm3=&comp=0&indiceComp=1&codeComp=&choix_bourseComp=exchange%3A4403&i1=1&i2=0&i3=0&st=6


the_cat 28/08/2011 11:58


Il est effarant de voir la vitesse à laquelle la mondialisation a tuée l'industrie nationale (plus le déficit se creuse, moins on produit ici, c'est logique).

Et comme disait le commentaire au dessus, l'exemple des voitures est parlant. Avant les années 2000 les voitures contribuait fortement à maintenir notre solde a peu près à 0, aujourd'hui le secteur
de la voiture permet simplement de creuser un peu plus le déficit, simplement parce qu'on construit les voitures ailleurs.

C'est un très bon signe du déclin industriel français.