Déficit de l'état en baisse en mars 2010

Publié le par Fabien Pot

Le déficit de l'état se réduit pour le deuxième mois consécutif. Il reste tout de même à 121,5 milliards d'euros sur un an :

solde-mar10.PNG

 

Cela d'explique principalement par la progression des recettes, qui ont entamées leur retablissement à partir de novembre, une fois le plus gros de la crise passé :

recettes-depenses-mar10.PNG

 

Cependant, personne ne peut s'y tromper : la reprise ne suffira à boucher le trou béant dans le budget de l'état. Le coup de semonce sur les marchés monétaires oblige l'état à entamer au plus vite la reflexion sur la manière d'y remedier.

 

François Fillon nous annonce déjà deux mesures pour 2011 : l'une consiste à augmenter les recettes, par le biais d'une réduction des niches fiscales, l'autre à diminuer les dépenses, en bloquant toute progression du budget en euros courants (compte tenu de l'inflation, cela revient à les baisser).

 

Le sujet brulant des retraites devrait également être abordé cette année, avec une possible progression de l'âge minimum de la retraite à 63 ans.

 

Ce revirement se retrouve dans les prévisions du ministère du budget : celui-ci vise désormais un déficit de 6% en 2011, un objectif bien plus ambitieux que les 7,7% annoncé il y a quelques mois :

prev-deficit-mar10.PNG

 

Enfin, on notera que le déficit pour cette année est anticipé en hausse comparé à celui de l'année dernière. C'est l'effet du grand emprunt, qu'il est trop tard pour remettre en cause, mais qui tombe bien mal dans cette période où les marchés scrutent les comptes des états à la loupe.

Publié dans budget de l'état

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article