En novembre, les français ont la patate

Publié le par Fabien Pot

L'indicateur de confiance des ménages ne cesse de progresser depuis le début de la crise.

Alors qu'en juillet 2008 les Français broyaient du noir comme jamais (Indice à -48), leur humeur ne cesse de s'améliorer depuis (Indice à -30 en novembre 2009) :


Leurs finances vont moins mal qu'anticipé (-22 contre -25 en août), et ils sont moins nombreux à s'inquieter pour leurs moyens à l'avenir (-8, contre -12 en août). Le niveau de vie s'est moins dégradé que  ce qu'ils pensaient (-66 contre -73 en août) et ils sont moins nombreux à s'inquieter qu'il baisse à l'avenir (-33, contre -44 en août). Enfin, et c'est probablement le plus important pour l'économie, ils sont plus nombreux à penser que c'est le moment de faire un achat important (-19, contre -28 en août).

Il ne faut pas donner trop d'importance à cet indicateur, qui ne correspond que très approximativement aux cycles économiques. De plus, le moral est toujours très mauvais (c'est une spécialité française), et inférieur à sa tendance  "dépressive" de long terme.

Ce sursaut d'optimisme n'en reste pas moins interessant.

Publié dans indicateurs avancés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article