Indicateurs avancées au troisième trimestre 2009

Publié le par Fabien Pot

L'insee a publié cette semaine ses indicateurs avancées pour le troisième trimestre.

____________________________________________________________________________________________

La confiance des ménages se redresse à nouveau : elle suit une tendance haussière depuis juillet 2008, au moment où la crise s'apprétait à atteindre son paroxysme ...


On le voit, l'intérêt économique de cet indicateur est assez faible, car il est très peu corrélé aux cycles. Mais il est suffisament étonnant pour être quand même cité sur ce blog ! Les français se sentiraient-ils bien quand tout le monde va mal ? Est-ce l'impression que finalement notre modèle socio-économique est le bon, puisque le modèle anglo-saxon est en pleine tourmente ?
____________________________________________________________________________________________

Les indicateurs avancées de conjoncture dans l'industrie, le bâtiment, le commerce de gros et le commerce de détail racontent tous la même histoire : la situation s'améliore, mais reste dégradée.

Les industriels restent très négatif sur leur carnets de commandes (-59, mais -69 en juin), un peu négatif sur leurs perspectives personnelles de production (-11 contre -18 en juin).

Dans le bâtiment, les carnets de commandes sont toujours dégarnis (-48 contre -44 en juin), avec une visibilité d'un peu plus de 5 mois. Le pessimisme est de rigueur sur l'activité à venir, mais un peu moins qu'avant l'été (-22, contre -33 en juin). La tendance reste à la réduction des effectifs (-15 contre -18 en juin).

Dans le commerce de gros, le volume de ventes est très mauvais (-43, versus -47 en juillet). Les intentions de commandes restent toujours aussi faibles (-37, -38 en juillet). Du coup, les perspectives d'emploi continuent de s'en ressentir (-16, contre -19 en juillet).

Dans le commerce de détail, on se rapproche de l'équilibre en ce qui concerne les perspectives de vente (-7, contre -20 en juillet). Pourtant, on ne se précipite pas pour embaucher (-13, contre -16 en juillet) ...


Publié dans indicateurs avancés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BA 27/09/2009 23:26


Les défaillances d'entreprises ont augmenté de 22,7 % en août en France sur 12 mois, égalant le précédent record qui devrait être dépassé à la fin de l'année, apprend-on auprès d'Euler Hermes.

Sur les 12 derniers mois, près de 63.800 défaillances ont été constatées, un chiffre comparable à celui enregistré lors de la récession de 1993, a précisé Karine Berger, directrice des études chez
Euler Hermes Sfac.

"C'est le glissement le plus élevé enregistré depuis le début de la crise", a-t-elle déclaré à Reuters.

"Nous prévoyons que les défaillances atteindront près de 70.000 à la fin de l'année, ce qui serait un record historique", a-t-elle ajouté en confirmant les dernières prévisions de
l'assureur-crédit.

Les secteurs ayant particulièrement souffert sont l'immobilier avec une hausse de plus de 60 % des défaillances, comparable à celles constatées depuis le début de la crise, le transport avec une
hausse de 33 % dans le transport routier, et l'industrie avec une hausse de près de 30 % des défaillances.

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE58O0CS20090925

Christine Lagarde commente ces chiffres en éclatant de rire : « La récession est donc finie ! Champagne ! Champaaaagne ! »