Si l'Italie faisait défaut ...

Publié le par Fabien Pot

... la France s'effondrerait à son tour !

 

C'est la leçon de ce graphe, fourni par le New York Times :

02marsh-image-custom1.jpg

 

L'exposition à la dette Grecque, 75 milliards de dollars, est  une goutte d'eau quand on la compare  à l'exposition aux emprunts italiens, qui est de 500 milliards de dollars.

 

A 115% du PIB, la dette publique italienne est la 7ième plus élevée du monde à fin 2009 devant ... la Grêce !  L'hypothèse d'un défaut de ce pays n'est donc pas à exclure, il ne fait pas parti des PIIGS pour rien.

 

La deuxième phase de la crise, celle de la dette souveraine, arrive bien plus tôt que prévu. Je l'attendais plutôt fin 2010 ou en 2011.

 

Le niveau d'anxiété remonte à son maximum, avec une brève chute de plus de 9% tout à l'heure sur les marchés américains.

Publié dans crédits-dettes

Commenter cet article

NICOLE 06/05/2010 23:27


IL Y A DETTE ET DETTE / CA DEPEND DU TERME


Fabien Pot 07/05/2010 07:48



C'est à dire ?