Le temps des Eurobonds

Publié le par Fabien Pot

Ces derniers mois, on entend parler d'un concept nouveau, les Eurobond.

 

L'idée serait d'émettre la dette souveraine non plus au niveau des états, mais de l'Europe. Cette dette bénéficierait de la garantie de tous les membres, et aurait donc le taux le plus interessant possible. C'est une idée absurde bien sûr, puisque cela reviendrait à faire porter aux allemands le poids des dettes émises par les autres états européens, sur lesquelles ils n'ont pourtant aucun contrôle.

 

Si les allemands acceptent une telle idée, c'est soit qu'ils sont d'une générosité suicidaire, soit qu'ils vont demander des garanties tellement énormes que cela reviendrait pour les états en questions à abandonner leur souveraineté. C'est d'ailleurs déjà un peu le cas avec les mesures d'austérité imposées à la Grêce et à l'Irelande. Les peuples ne sont pas dupe.

 

La où je veux en venir, c'est qu'il y eut un temps, entre la naissance de l'Euro et la chute de Lehman Brother, où les marchés ont cru dur comme fer aux Eurobond. J'en veux pour preuve ce graphe :

Piigs-Nov10.PNG

De janvier 2001 à juillet 2008 une obligation d'état allemande valait exactement la même chose qu'une obligation grecque ou italienne. Le reveil est douloureux : jamais l'euro n'a été la promesse qu'un état de la zone ne pouvait pas faire défaut.

 

La bonne nouvelle, c'est que malgré cette prise de conscience, la France continue d'être presque aussi crédible que l'Allemagne (à 0,5% près):

France-Nov10.PNG

 

Il serait vraiment dommage de gâcher cette confiance,qui nous permet d'économiser des milliards d'euros d'intérêt chaque mois. J'ose espérer que le gouvernement saura imposer la rigueur à laquelle il s'est engagé.

Publié dans crédits-dettes

Commenter cet article