Déficit du budget de l'état en juillet 2009 : 109 milliards d'euros

Publié le par Fabien Pot

Le déficit du budget de l'état continue de s'accroître en juillet sur un an glissant, à 109 milliards d'euros :


Les recettes sont en baisse de 23% par rapport à juillet 2008, principalement dû à l'effondrement de l'impôt sur les sociétés (-87,5%) et dans une moindre mesure de la baisse des recettes de TVA (-14,3%) et des recettes non fiscales (-26,4%).

Les dépenses augmentent de 4,9%.  Les dépenses au profit des collectivités territoriales augmentent de 12,1%, celles d'investissement de 17,2%, et celles de fonctionnement de 12,4%.



Si finalement, les dépenses progressent "assez peu" au global, c'est grâce à la baisse des frais de personnel (-1,3%) dû à la politique de non remplacement des fonctionnaires partant à la retraite, mais surtout grâce à la baisse de la charge de la dette ! En effet, celle-ci diminue de 6,9%.

Plus de dettes et moins d'intérêts, alors où est l'explication ? Elle est à chercher du côté de la courbe des taux des emprunts d'états :


Comme on le voit sur ce graphe, les taux auquel l'état français pouvait emprunter en début d'année étaient largement inférieurs à ceux pratiqués au cours de l'année précédente. Avec la remontée des taux à partir d'avril, cet effet devrait progressivement s'estomper. Les dépenses de l'état devrait donc progresser plus fortement durant la seconde partie de l'année.

Publié dans budget de l'état

Commenter cet article