Hausse des taux et baisse des spreads en juillet

Publié le par Fabien Pot

Les taux long auquels les états européens empruntent ont augmenté en juillet :


Cela correspond à une moindre attractivité des emprunts d'état. Je vois trois explications possibles :
  • la conjoncture est plus porteuse, les investisseurs se reportent vers des véhicules plus risqués et plus rémunerateurs.
  • Les états emettent beaucoup de titres de dette pour financer leurs déficits, ce qui déséquilibre l'offre au profit de la demande.
  • Les emprunts d'état sont vu comme moins sûr, et donc leur rendement augmente pour rémunérer le risque.
Les spreads de credits s'effondrent, ce qui indique très probablement un retour de la confiance du marché dans la capacité des états les plus endettés à honorer leurs engagements (ce qui invalide d'ailleurs ma troisième hypothèse un peu plus haut) :


L'analyse des taux des emprunts d'état en juin donne donc le sentiment que les investisseurs croient à la fin de la crise et au retour de la croissance.

Je reste quand à moi plus pessimiste, et je crois qu'il y a encore bien des problèmes à régler avant de pouvoir repartir de l'avant.

Publié dans taux

Commenter cet article