légère baisse des immatriculations en juillet

Publié le par eco-france

Le marché automobile continue de bien se porter en France en juillet.

175 000 véhicules ont été immatriculés ce mois-ci (en données CVS), contre 178 000 le mois précédent.


Sur une série longue, on voit bien que les ventes de voitures n'ont jamais vraiment décroché lors de cette crise, contrairement à ce qui s'est passé dans d'autres pays (Espagne, Italie, UK, USA).

Cela illustre bien que la récession actuelle, pour la France, n'est pas une crise de la consommation.

La question qui mérite alors d'être posée est celle-ci : fallait-il essayer de booster les ventes, à grand renfort de deniers publics (390 millions d'euros), dans un secteur qui n'en avait pas besoin (en France) ?

Publié dans immatriculations

Commenter cet article