26 800 chômeurs de plus en novembre

Publié le par Fabien Pot

Le chômage continue de progresser fortement en novembre, à +26 800 inscrits en catégorie A-B-C. Sur les trois derniers mois, ce sont 114 700 personnes supplémentaires qui recherchent un emploi :

chomageDaresNov_2009.PNG
Le nombre de chômeurs a encore augmenté de 69 800 en octobre et novembre, on peut donc anticipé une hausse d'environ 100 000 chômeurs au quatrième trimestre 2009 :
chomageDaresT4_2009_prev.PNG
Seule consolation, le chômage de catégorie A (personnes n'ayant pas du tout travaillé dans le mois) marque le pas, ce qui fait disserter la presse sur le thème de l'"accalmie" sur le front du chômage... C'est tout de même un peu exagéré, alors que le nombre de personnes en recherche augmente au même rythme que lors du pic de la récession de 93 ...

Publié dans emploi

Commenter cet article

BA 29/12/2009


Mardi 29 décembre 2009 :

Comme au 2ème trimestre, la croissance de la France a été de + 0,3 % au 3ème trimestre. Sur un an, la croissance de la France est négative : le PIB chute de - 2,3 % sur un an.

Un chiffre très inquiétant : au troisième trimestre, l'investissement des entreprises a accéléré son recul, passant de - 1,0 % à - 1,4 % entre les deuxième et troisième trimestres.

Ce chiffre concernant l'investissement des entreprises n'annonce rien de bon pour les mois qui viennent (euphémisme).

La consommation des ménages chute elle-aussi, à + 0,1 %, contre + 0,4 % au deuxième trimestre.

Sur un an, la consommation des ménages affiche un acquis de + 0,6 % pour 2009, alors qu'elle avait augmenté de + 0,9 % en 2008.

S'il marque une légère décélération sur un trimestre, le revenu disponible brut (RDB) des ménages a continué de croître, à + 0,8 %. "La masse salariale a renoué avec la croissance (+ 0,2 %) après
avoir stagné au deuxième trimestre", explique l'Insee, grâce à la progression des prestations sociales - notamment les allocations chômage, contrepartie de la dégradation du marché du travail.

Autrement dit : si la masse salariale renoue avec la croissance, c'est grâce à la progression des prestations sociales, des allocations chômage.

Dernier chiffre très inquiétant : le pouvoir d'achat du revenu disponible brut des ménages s'est accru de seulement + 0,6 % au troisième trimestre, un rythme deux fois moindre que celui constaté au
cours du deuxième trimestre (+ 1,2 %).

Conclusion : tout va très bien, madame la Marquise. Tout va de mieux en mieux. La récession est finie. L'année 2010 sera une excellente année pour l'économie française. Christine Lagarde a sauvé
l'économie française. Et patati, et patata.

http://www.lesechos.fr/info/france/300400398-la-croissance-inchangee-a-0-3-au-3e-trimestre.htm