Dimanche 21 juin 7 21 /06 /Juin 22:17

Les ventes de voitures neuves se portent bien en France, en comparaison de beaucoup d'autres pays :


Comme on le voit sur ce graphique, les vendeurs ont connus des temps bien plus difficiles (vous vous souvenez peut-être de la "Balladurette" correspondant au creux de 93-94, et de la "Jospinette" pour celui de 97-98).

Est-ce l'effet de la "Sarkozette" (prime à la casse et bonus ecologique) qui nous protège aujourd'hui ? Je pense plutôt qu'il s'agit de l'une des manifestations de l'étonnante tenue de la consommation en France (qui fera l'objet d'autres articles).

En comparaison, les ventes de voitures neuves aux USA (www.calculatedriskblog.com) :



Par eco-france - Publié dans : immatriculations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 juin 7 21 /06 /Juin 21:29
La production industrielle continue à se degrader rapidement en avril, vers les plus bas de la récession de 1993 :



Aucune amélioration ne se fait sentir pour le moment. Pas de  "green shoots" pour l'industrie française ...
____________________________________________________________________________________________

Cette chute suit logiquement celle des commandes.

Le graphique suivant présente la corrélation entre la production industrielle et les commandes :


La corrélation est bien sûr très forte.

Par contre, l'indice des commandes n'est pas un très bon indicateur avancé. En effet, il n'anticipe pas vraiment l'indice de la production, car les creux et les sommets sont presque tous atteints le même mois pour les deux séries.
Par eco-france - Publié dans : production industrielle
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 juin 7 21 /06 /Juin 20:03
L'Insee vient de publier l'indice des commandes à l'industrie.

La hausse de 0.6% semble une bonne nouvelle, à relativiser cependant car l'indice a été revisé à la baisse pour les mois de janvier, février et mars (84 contre 84.1, 81.9 contre 82.1 et surtout 81 contre 81.7 pour mars). Du coup cette hausse (81.5 pour avril) serait une baisse sans la revision du mois de mars...

Ci-dessous, l'indice depuis 1998 :

Comme on le voit, le rebond est pour l'instant très modeste au regard de la chute, et il faudra encore plusieurs mois de hausse avant d'être certain que nous avons touché le fond.

Article précédent sur la même série statistique.
Par eco-france - Publié dans : commandes à l'industrie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 juin 5 19 /06 /Juin 17:32
Le déficit des comptes publics devrait s'aggraver considérablement cette année, aux alentours de 100 milliards d'euros.

Ci-dessous un graphique du déficit, et un de la dette publique depuis 1978:




Le paiement des intérêts de la dette représentait 44,6 miliards d'euros en 2008 (voir le site du gouvernement).

Cela équivaut  à 85% des recettes de l'impôt sur le revenu (51,7 milliards), ou 17% de l'ensemble des recettes de l'état (265,1 milliards), ou bien encore 2,5% du PIB (1792 milliards).

Comment se situe la France en terme de dette par rapport aux autres pays ?

La CIA nous apporte une réponse sur ce point : Nous sommes  le 17ième pays le plus endetté sur 126 étudiés (en % du PIB). Si on enlève des pays "exotiques" comme le Zimbabwe et la Jamaïque, il ne reste pas beaucoup d'autres états à être dans la même situation que nous (quelques pays européens, Singapour, le Japon ...).

Si la dette public était un investissement, on parlerait surement de bulle. Son explosion ne pourra qu'être extrèmement douloureuse pour tous les français, car nous sommes collectivement responsables des engagements financiers de l'état ...

NB: Le senat nous explique comment le Japon peut supporter 170% d'endettement : les intérêts de sa dette ne represénte "que" 3% de leur PIB (2,5% pour la France).


Par eco-france - Publié dans : budget de l'état
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 18 juin 4 18 /06 /Juin 21:57
Qu'est-ce qu'une récession ?

La définition varie selon les pays. Aux Etats-Unis, la récession est déterminée par le National Bureau of Economic Research, en fonction de plusieurs indicateurs. En France, elle se définit par deux trimestres consécutifs de décroissance du PIB.

La première méthode a le désavantage d'être floue, car ne reposant sur aucun critère précis. Quant à la deuxième, elle a un très grand avantage: elle est tellement restrictive que la France n'est pratiquement jamais en récession !

Ci-dessous un graphique des récessions en France depuis 1949 :



NB: j'ai volontairement supprimé les Q3 & Q4 1968 qui déforment inutilement la série (-5.2% suivi de +8.5%)

La France n'a connu que trois récessions" officielles" depuis la guerre :

- septembre 1974 à juin 1975 (1er choc pétrolier)
- septembre 1992 à mars 1993
- mars 2008 à ???

Deux choses notables sur la situtation actuelle :

- certains se souviennent peut-être qu'à l'automne 2008, le gouvernement se vantait dans les médias que la France, contrairement à ses voisins, n'était pas entrée en récession pendant l'été (par exemple, ici). Le PIB était alors annoncé à +0.1%. Il vient d'être révisé à -0.2%. C'est une leçon à retenir valable pour beaucoup de statistiques : les chiffres sont souvent fortement révisés, donc méfiance ...

- selon la définition française, nous vivons la récession la plus longue depuis au moins1950 (déjà 4 trimestres). Et ce n'est probablement pas fini ...

J'ai trouvé qu'il pourrait être utile d'étendre cette définition très restrictive. Je considère donc en plus comme trimestre de récession :
- les trimestres qui suivent ou précèdent une récession lorsque la croissance y est inférieure à 0.2%
- les séquences décroissance-croissance-décroissance

Voici le résultat :


De nouvelles périodes de récession apparaissent :

- mars 1952 à décembre 1952
- juin 1958 à mars 1959
- mars 1980 à décembre 1980
- mars 1990 à décembre 1990
- la récession de 92 s'étend, allant de mars 1992 à juin 1993
- mars 2001 à décembre 2001

Comparons maintenant avec les récessions aux Etats-Unis, grâce au blog calculatedrisk:


- sévère récession fin 58, début 59, comme en France
- sévère récession en 74, la France connaîtra la récession avec un léger retard (mi 74-mi 75)
- recession en 80, comme en France
- récession entre la mi 90 et la mi 91, un peu après la France
- récession en 2001, comme en France
- récession extrème depuis décembre 2007, en France depuis mars 2008

Conclusion : deux récessions en France ne sont pas corrélées avec une récession aux Etats-Unis depuis 1950 (la récession de 52 et celle de 92-93) !

Cela démontre, qu'une récession est généralement un phénomène mondial, sur lequel les politiques français ont peu d'influence.

Par eco-france - Publié dans : PIB
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés